Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2017

L'évidence à venir

paru aux éditions MUSIMOT, mai 2017

Un carnet, 13 photographies de Joëlle JOURDAN, et 13 textes de Téo Libardo

 

2-joellej-w.jpg

joëlle jourdan

 

"Le vent, son souffle, ne seraient rien sans le soleil. Ouvrir, fermer les yeux, laisser pénétrer le scintillement, s'asseoir enfin et voir. La cité antique, les herbes folles, les arbres bras tendus, la promesse de l'eau, tout est en nous. Pour nous, pour l'autre, repos et illuminations. Double je.

teo libardo

 

*  *  *

 

"Il y a les photos que je cueille au cours de mes errances dans la nature, sur des chemins qui me sont familiers; elles m'ancrent dans un lieu, une saison, sont échos de la minéralité du lieu, ou de l'exubérance végétale -toujours émerveillement devant ce qui est, dans sa simplicité, sa nudité, sa puissance. Et il y a les images, fruits d'un mouvement intérieur, rencontre entre deux univers, la nature et la puissance onirique des objets, des traces laissées par l'Humain. Mes photos sont matière première, support de création. Mes images en série limitée, poésie visuelle."  Joëlle Jourdan

 

"Les images irréelles et néanmoins authentiques habillent l'absence, le commencement, disent l'invisible, la fragilité et la douce obstination de l'humain à signaler son existence, son génie, son ignorance. Les mots sont révélateurs. Immobiles, d'une perpétuelle présence, deux objets, de simples chaises, interrogent. Elles ne sont pas vides, elles sont libres aussi et nous invitent à l'être. Tout nous encourage à les rejoindre. Auparavant, il appartient à notre rêve de dispenser ses lumières, ses trésors. Et de nous inviter à traverser ... J'ai voulu ce texte comme étant le récit de cette traversée".  Teo Libardo

 

 

voir la page de présentation du carnet sur le site des éditions Musimot

http://musimot.e-monsite.com/pages/auteurs/teo-libardo/l-evidence-a-venir.html

 

 

Téo Libardo, auteur, fondateur et directeur de la revue littéraire La Volée

http://musimot.e-monsite.com/pages/auteurs/teo-libardo/

deux photographies de Joëlle Jourdan et 2 textes de Téo Libardo avaient été publiés dans la revue La Volée en 2016.

 

 

15:39 Publié dans Edition, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

18/11/2009

L'art du collage

Un livre de Pierre Jean VARET : "L'art du collage dans tous ses états"...nov 2009

Lum 004web.jpg
un de mes collages publié dans ce livre : "La Danse"
Lum 018web.jpg

De la photographie à l’image multiple ou recomposée. Le collage.

 

Je suis photographe. Je découpe le monde en images. Je pratique la photographie depuis 1986. D’abord le reportage puis une première recherche plastique, intitulée « Paysages d’argile »…Sensibilisée à l’image comme moyen ou support de l’expression, j’ai aimé le caractère précieux de la photographie. Photo-témoignage d’une émotion plastique, je n’osais pas retoucher ce que l’œil avait saisi. Beaux tirages qui immortalisaient l’image.

Très tôt j’ai découvert le collage, pratiqué d’abord la « mosaïque d’images », puis assemblé mes photos à des coupures de journaux. Ce furent mes premiers collages. Dans le même temps je découvrais l’écriture. Ecrits poétiques en écho parfois d’une série photographique. Depuis, photographie et poésie se sont mêlées, le collage étant souvent leur point de jonction.

Mais l’envie d’intervenir davantage sur mes images était toujours là. Ma rencontre avec le collage au travers d’œuvres de photographes et artistes, David Hockney, Max Ernst, Henri Matisse a enrichi ma pratique. Déchirer, superposer, froisser, colorer, transformer m’étaient désormais permis !  « La Danse », collage présenté ici, est une création en plusieurs étapes. Photographies de danse manipulées à la photocopie, puis assemblées. Image recomposée, le collage, mieux que la photographie m’a permis d’exprimer le mouvement, le rythme de la musique et de la danse…

Désacraliser la photographie. Sortir du cadre de l’image. Intervenir sur l’image. Composer avec les lignes, les couleurs, chercher un mouvement, un rythme, une harmonie…Explorer une matière : le papier !  Voilà ce que m’a offert le collage !

Très souvent – la plupart du temps- je photographie mon collage et le présente sous la forme …d’une « belle image ».   Je reste photographe !   

 

plus d'info à propos du livre sur Art Colle, ou pour commander le livre : http://artcolle.com/

 

17/11/2009

L'éternel féminin

Un livre de Christine SIONNET : "L'éternel féminin ou la mission sacrée" édité en 1998

Lum 019web.jpg
dans lequel était publié une de mes photos
Lum 021web.jpg
"Qui es-tu, toi que j'aime déjà tant ?
Source de bonheur ! Les plus grands paraît-il ?
Source de douleur ! Comme la vie qui va..."
Christine SIONNET