Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2017

Encres

   Le pinceau chargé de pensées printanières

        rêve d'éclore en fleurs au point du jour

 

                                         Zhu Da

 

carte-8-w.jpg

Carte double. Encre de chine, empreintes et papier de soie. Joëlle Jourdan

(préparation du Salon Art Page11 à OCTON -Hérault- 26-27-28 mai 2017)

 

"Aller aussi loin que possible dans l'approche de l'acte, sans jamais donner à voir l'acte même.. La peinture chinoise, comme la poésie, préfère suggérer ce qui demande à s'accomplir, ou ce qui vient de s'accomplir, plutôt que de s'attarder à l'action dans l'instant de son accomplissement..."     D'où jaillit le chant, François CHENG

17/03/2017

L'évidence à venir

à paraître, aux éditions MUSIMOT

Un carnet, 13 photographies de Joëlle JOURDAN, et 13 textes de Téo Libardo

2-joellej-w.jpg

 

voir la page de présentation du carnet sur le site des éditions Musimot

http://musimot.e-monsite.com/pages/auteurs/teo-libardo/l-evidence-a-venir.html

 

bon de souscription

Souscription.pdf

 

Téo Libardo, auteur, fondateur et directeur de la revue littéraire La Volée

http://musimot.e-monsite.com/pages/auteurs/teo-libardo/

deux photographies de Joëlle Jourdan et 2 textes de Téo Libardo avaient été publiés dans la revue La Volée en 2016.

 

 

15:39 Publié dans Edition, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

10/03/2017

Racine vagabonde

"Racine vagabonde"

joëlle jourdan, photographies,

bernard bienaimé, poèmes

 

à l'Art en Poche

 40 Grand Rue LODEVE, hérault

à partir du 10 mars 2017

 

Affiche-FIN-w.jpg

Vernissage le dimanche 19 mars à 18h

 

La "racine" -sculpture céramique de Martine Le Fur- telle un lutin de la forêt, a vagabondé dans la nature sauvage de Navacelles, aux quatre saisons. Elle s'est amoureusement mêlée aux éléments -terre, pierres, eau- et à la végétation -lichens, mousses, herbages, dialoguant avec eux.

Joëlle Jourdan a suivi, à distance, ses pérégrinations, puis a fixé en images ses découvertes, ses émois ...

Bernard Bienaimé, dans ses poèmes, nous dévoile leurs conciliabules

 

 

 

voir la note sur le blog Art et Nature

http://artetnature.hautetfort.com/archive/2017/03/05/a-l-art-en-poche-5918078.html